Au fond de la boite, il ne restait plus que l’espoir...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: ☆Insérez ici un titre fabuleux☆ Fiche de Shiori Lun 21 Mai - 20:37
Shiori K. Asuka
Shiori K. Asuka
Avatar : A-ya (Shuuen no Shiori Project)
Âge : 16 ans
Genre : Masculin
Orientation Sexuelle : Bisexuel
Club : Journal
Travail : ///
Race/groupe : Vampire
Rang : ☆☆☆
Année scolaire : 1ère
Classe/spécialité : Stella
Magie Principale : - Modifications physique
Magie(s) secondaire(s) : - Métamorphose animale

Pourquoi croire aux dieux lorsqu'il suffit de croire en soi ?

Description physique
Noir: Une couleur terne. Symbole de choses négatives tel que la peur, l’angoisse, l’inconnu, la perte, le vide et à la mort. Dur de trouver une signification positive à la couleur de mes cheveux, mais peut-être est-ce approprié pour une créature telle que moi ? Cependant, c'est la couleur de cheveux la plus commune : aussi peut-être qu'elle signifie juste que je suis quelqu'un de normal qui extrapole beaucoup trop.

Gris:  La couleur à laquelle on m'associerait le plus, mes vêtements sont souvent des teintes vraiment foncées de gris, pouvant presque être appelées du noir clair. Je m'efforce malgré tout à porter un peu plus de couleurs claires à l'école, pour la simple raison de ne pas vouloir être considéré comme un dépressif ou quelqu'un essayant d'être "tro d4rk". En général, de cette couleur je préfère les hauts, bien qu'on ne puisse que rarement les voir puisque je porte souvent une veste...

Blanc: Couleur de la pureté, et couleur que je n'apprécie pas particulièrement. Si j'en porte, c'est uniquement pour mettre en avant les couleurs plus intéressantes, comme le noir ou le rouge, ainsi que pour éviter de suffoquer en été. Je porte souvent une chemise de cette couleur, très original n'est-ce pas ? La veste que je porte le plus souvent est de couleur blanc cassé, avec quelques motifs rouges. Tiens, en parlant de rouge...

Rouge: D'un rouge alizarine, mes yeux sont d'une couleur bien rare, mais que je dois avouer apprécier. Non, plus qu'apprécier, adorer. C'est même ma couleur préférée, une couleur aux significations bien contradictoires, mais peu importe : si je dois choisir une couleur, c'est celle là. Il est donc logique que j'en porte souvent, avec une légère préférence pour les teintes les plus foncées. Le pantalon que je porte le plus souvent est justement avec un motif en tartan rouge.

Beige: Ma peau, d'un beige ivoire, bien trop pâle au goût de bien des personnes. "Sors plus souvent" ils disent, mais si leurs yeux ne supportait pas la lumière, ils feraient moins les malins. Enfin, je n'ai pas grand chose à dire sur cette couleur, j'en suis... Satisfait. En même temps, je m'imagine mal avoir la peau verte ou bleue, sans vouloir manquer de respect à tout alien lisant ceci, ça serait vraiment bizarre.

Comment ça, une description par couleur n'est pas assez précise ?
Dire les choses plus clairement gâcherait tout l'intérêt de cette description en premier lieu, il n'y a qu'à me voir pour savoir à quoi je ressemble, et s'il n'y a vraiment aucun moyen pour vous de me voir, laissez votre imagination faire le travail !
Bon, aujourd'hui, je suis généreux sur les informations, aussi vais-je lire deux trois infos visible sur mon carnet de santé :

Taille : 1m64
Poids : 46kg
Corpulence : Maigre (à mon grand regret)

Satisfaits ? Que vous le soyez ou non, je ne peux le savoir et- Ah, on me signale à l'oreillette que je m'en fous.

Description mentale
Salutation à tous.

Dû a un imprévu technique, le principal concerné par cette description ne pourra pas en faire la narration, ce pourquoi c'est moi, DIO Kaechou, qui fera la description de notre protagoniste. Oui, moi, le lapin en peluche rose qui traîne dans un coin de sa chambre. Absolument pas Shiori faisant ma voix avec un falsetto foireux, absolument pas.

Pour commencer, le terme "protagoniste" n'est pas malvenu dans cette description, puisque Shiori n'hésiterait pas à se désigner ainsi. S'il n'est pas le personnage principal de cette histoire, il l'est au moins de cette fiche après tout. La véritable question serait : quel aspect de sa personnalité décrire en premier ? Mais ce ne serait pas drôle de détruire la façade tout de suite, donc commençons par cette fausse personnalité.

Parce que vous m'accorderez qu'il est assez dur de s'intégrer en société quand, comme Shiori, on a pas grand chose à foutre des autres êtres humains -ou des êtres vivants en général. Malgré tout, il tient à ce que les autres aient une bonne opinion de lui, ce pourquoi il joue le rôle d'un élève modèle, tout simplement : il a une excellente mémoire, assez bonne pour avoir des notes correctes sans trop d'effort excepté un minimum d'attention en classe. Alors la plupart du temps, il accorde son temps libre à "discuter" avec ses camarades. Enfin, discuter... Il ne fait qu'écouter les discussions des autres : Shiori déteste parler, surtout de lui-même (d'où le fait qu'il se soit fait la malle sans finir sa fiche, le saligaud), cependant il adore collecter les informations sur les autres. Et vous ne voulez pas savoir ce qu'il fait de ses informations ensuite : si vous voulez un indice, son argent mensuel ne viens pas seulement de son rang.

Evidemment, il utilise un pseudo afin d'éviter que ses trafics... Peu corrects... Ne soit connus. Dans certains groupes d'étudiants on peut déjà voir circuler un numéro de téléphone qui serait capable de donner des informations très privées sur n'importe qui, en échange de certains services (à savoir d'autres infos toute aussi croustillantes, ou de l'argent). Surnommé Tsuji-ura, il donnerait rendez-vous à un carrefour aléatoire en ville afin de faire l'échange. Mais bien sûr, Shiori fait tout le nécessaire pour garder son anonymat. Lorsqu'il doit faire l'échange en personne, il porte un masque et prend une voix différente, mais il existe quelques variantes pour le contacter selon les réseaux sociaux (parfois il n'est même pas nécessaire de le rencontrer en personne). Il n'y a qu'une seule personne au courant qu'il est derrière tout ça, mais est-ce qu'un complice compte vraiment ?

Vous l'aurez compris, Shiori n'aime pas les gens. Il est parfaitement conscient de l'influence négative de ses actions sur la vie de certaines personnes, certaines rumeurs pouvant aller jusqu'à la ruiner, mais il n'en a pas grand chose à faire. Après tout, pour lui, les gens sont des pions sur son échiquier, et rares sont ceux qu'il apprécie sincèrement. Il y a une raison pour cela, une raison très simple en plus : c'est un vampire, cependant il est d'avantage attiré par les humains. Le problème étant... Que les humains, même avec des pouvoirs, ça vit pas longtemps. Aussi Shiori a rapidement acquit une certaine obsession envers ce qui concerne la mort : oui, les dieux existent. Oui, on sait donc où vont les âmes après la mort. Mais comment les ramener dans le monde des vivants ? Puisqu'il pense que les dieux sont des incompétents, comme sa mère lui a déjà dit, il cherche toujours comment faire.

Il ne cherche pas à se faire remarquer. La plupart du temps, son visage ne montre même aucune expression. Shiori s'ennuie profondément, entre ses rêves irréalisables et ses activités qui, bien que le risque qu'elles entraînent est "agréable" d'une certaine manière, se répètent. Les seuls intérêt qu'il a dans la vie, c'est de se mêler de ce qui ne le regarde pas. Peut-être devrait-il être plus sociable mais, pour les raisons citées plus haut, il ne peut tout simplement pas :quand il a une idée en tête, Shiori est quelqu'un de têtu. Que ce soit dangereux ou ridicule, il s'en fout, il cherchera absolument à arriver à ses fins. S'il doit tester toutes les légendes urbaines possibles et imaginables, il le ferait, même si aucunes de ses tentatives n'a eu de résultats, ça ne l'empêche pas de continuer encore et encore... Bien qu'il se donne de grands airs comme vous avez sûrement pu le constater déjà avec sa manière de parler, il est puéril sur bien des points. Et pour cause, c'est encore un enfant ! C'est un enfant... Qui joue avec les gens, voilà tout.

Histoire
Bon, me revoilà. J'étais aller me faire des pâtes, j'espère qu'il ne s'est rien passé de bizarre pendant mon absence. Tiens, je me souviens pas avoir mit cette peluche là ?...Bah, ça doit pas être important, reprenons où j'en étais... A l'histoire, non ? Oui, je dois en être à là. Alors...

Comme la plupart des vampire, je suis né une nuit de lune rouge. Je suis originaire du camp Athéos, mais je n'en ai que très peu de souvenirs, pour ne pas dire aucun : ma mère a eu quelques problèmes avec les autres vampires, je crois, ce pourquoi on a déménager en ville quand j'avais 4-5 ans. Cependant, je ne sais pas vraiment si c'est la vrai raison, je pense qu'elle ne supporte juste pas le caractère arrogant de la plupart des membres de notre espèces, ça lui tape sur les nerfs. Enfin bref, voilà pourquoi j'ai grandi avec très peu de vampire dans mon entourage, excepté ma mère. Concernant mon père, je n'ai aucune idée de qui s'est et honnêtement je n'ai pas envie de le savoir.

Rapidement, j'ai appris à me fondre dans la masse, et être vampire est devenu d'avantage un handicap qu'une chance. Depuis petit je me suis habitué à prendre mes "blood tablet" quotidienne, devoir gérer une affaire d'homicide étant la dernière envie de ma mère (compréhensible). Le seul truc chiant, vraiment, c'était le soleil, mais bon, j'aimais pas vraiment sortir de base. Lorsque ma mère me laissait au parc avec les autres enfants, je me cachais toujours sous les toboggans pour éviter de me manger le soleil en pleine poire. Ah, la bonne époque... N'empêche, c'était un mal pour un bien, puisque cela me permettait de socialiser ! Enfin, socialiser, façon de parler.

Oh, d'ailleurs, je dois bien avoir une photo qu date de cette période, attendez !
Elle doit traîner par là... Ah, la voici !



J'étais trop chou comme gamin, pas vrai ? Regardez moi cette petite bouille... Attendez, comment ça, c'est qui le type à côté ? Ce n'était pas vraiment la chose que je cherchais à pointé en montrant ça, mais c'est vrai que je devrais peut-être parler de lui, puisque ce serait la première personne que je considérerais comme un ami. Aoki... Disons juste que ma mère s'entendait bien avec ses parents, et lorsqu'elle remarqua que j'avais du mal à parler aux autres gosses, elle a fait en sorte que je devienne ami avec lui. Le pire, c'est que ça marcha. il était loin d'être aussi timide que moi, bien au contraire, et il m'a un peu forcé à aller vers les autres. Je devrai peut-être le remercier... Quoi que non, ce serait con de faire ça avec 10 ans de retard.

D'ailleurs, il reste encore un excellent ami, il a toujours été dans la même classe que moi. Des fois, je me demande s'il ne me stalk pas un peu, mais bon, ce doit être une simple impression. La personnalité que je me suis créé une fois arrivé à l'école est un peu basée sur la sienne, j'essaie tant bien que mal d'être aussi souriant et extraverti que lui... Enfin, autant que possible. Il a dû remarqué que je l'imitais, mais il n'a jamais fait aucune remarque. Je suppose qu'à l'heure actuelle, c'est le seul au courant de ma véritable personnalité, et à vrai dire ses compétences en hacking me sont très utile. Ah oui, parce qu'en plus de ça, il est également au courant de mes actions. Il pourrait me foutre bien dans la merde s'il le voulait, donc je suis un peu obligé de lui faire confiance.

Enfin bref, je m'égare. Dès que je commence à parler de lui... Le seul soucis, c'est que aussi gentil et protecteur il peut être avec moi, il y a un gros problème : c'est un humain. Peu importe qu'il ai des pouvoirs, il finirais tout de même par mourir avant moi, puisque je suis un vampire et donc vit plus longtemps. Quand j'ai réaliser cela... Et bien, j'ai cessé de vouloir me faire des amis. Je ne suis plus qu'obsédé par l'idée de le sauver, enfin plutôt par l'idée de ne pas le laisser partir au royaume des morts. C'est pour ça que je me suis mis à m'intéresser aux esprits, notamment aux légendes urbaines. Tout cela à commencer par une simple discussion que j'avais entendu de loin, en primaire.

" Il parait que si on répète de 3 à 13 fois Bloody Mary devant son miroir à minuit, le fantôme d'une femme terrifiante apparaîtra. "

Et je me suis dis que si les monstres ou les dieux existaient bien, pourquoi pas les esprits ? Alors je l'ai fais, et deviner ce qu'il s'est passé ?! Rien du tout. Est-ce que cela m'a empêché de réessayer ça plus de 10 fois ? Non. Malgré cet échec cuisant, ça... M'intéressais. C'était un peu mon seul espoir de savoir si les âmes pouvaient interagir avec le monde des vivants, aussi : si rencontrer un fantôme, même temporairement, était possible, alors cela prouvait qu'une âme pouvait quitter l'enfer. Et donc qu'il serait possible de la ramener... Depuis je me suis mis à écouter d'avantage mes camarades, voir si je pouvais trouver d'autres histoires du genre à tester. Malheureusement, il n'y en avait que très peu. Cependant, j'ai appris qu'à force d'écouter les gens raconter leur vie... Et bien, on s'y intéresse. Et je me suis mis sans vraiment m'en rendre compte à enregistrer dans un coin de mon esprit les informations que j'entendais sur les autres.

Au collège, beaucoup de choses ont changés : c'était la loi du plus fort, être celui qui harcèle ou être harcelé : et la dernière catégorie ne me convenait pas. Alors.. Et bien, disons que ma collecte d'informations m'aura bien servit. Il y avait notamment cette fille, qui se moquait de moi à cause du fait que je ne supportais pas le soleil. Avec l'aide de mon ami, je parvins à mettre la main sur quelques photos d'elle... Compromettante, disons, et je les fis rapidement tourner dans le bahut, en prenant évidemment des précautions pour qu'on ne puisse remonter à moi. Ah, mes pouvoirs de métamorphose sont si utiles ! Je ne sais pas vraiment ce qui lui sera arrivé, mais elle n'est plus jamais revenue en cours. Avec un peu de recul, je devrais peut-être m'en vouloir, mais que voulez vous ? La loi du plus fort.

Aux autres je montrais une attitude sympathique, une personne dont ils ne se soucieraient pas. Pour eux je resterais l'ami d'enfance du gars populaire, dont personne n'a grand chose à faire. Mais je jouais aussi le rôle en parallèle du dealer d'informations, de la première personne au courant de la nouvelle rumeur, voir celle qui l'avait créée en premier lieu. Ah, Aoki, le fait que tu ais un large cercle de connaissance et soit assez naif pour participer à ces actes horribles m'aura vraiment aider ! Au final, en quittant le collège seules quelques personnes nourrissaient des soupçons envers moi, je n'aurai jamais été réprimandé. C'est peut-être pour ça que je ne me suis jamais senti mal de faire cela, je n'ai jamais ressenti de regrets.

Voilà à peu près mon histoire avant d'arrivé dans cette académie. J'ai pu oublier certains points, après tout je la raconte comme ça, au fur et à mesure que les souvenirs me reviennent, mais le plus importants est dit. Le reste n'est pas très intéressant. Grâce à ma très bonne mémoire, je n'ai aucune difficulté à retenir les cours, et donc à avoir des résultats corrects : cela m'a même valu un plutôt bon rang, dont je suis fier. L'année dernière, j'ai décider d'être un peu plus studieux, après tout je devais faire une bonne première impression dans tout le bahut, être vu comme quelqu'un d'intelligent et non un déchet. Aussi j'ai éviter tout problème ou écart de conduite, bien que j'ai quand même rassembler quelques dossiers. Enfin, quelques... Encore plus que les années passées. Merci la grande liste de contacts d'Aoki et son nombre impressionnant de prétendant.e.s !

Je me suis également inscrit au club de journal, auquel je me suis assez bien intégré je dirais. Au début certes, personne ne me connaissais ni n'attendais grand chose de moi, puis après quelques démonstrations de mon talent pour trouver les informations dont j'ai besoin, j'ai gagner ma place en tant que "reporter". Quand je suis avec eux, je modifie mon jeu d'acteur afin de paraître plus extraverti, c'est plus pratique. Si j'étais aussi distant que d'habitude, ils se demanderaient comment je faisais... Maintenant que j'y pense, j'aurai bien géré au club de théâtre, si seulement ça m'intéressait. Enfin, le principal, c'est qu'ils me fassent confiance. J'ai plus d'informations en étant là-bas, et en échange je leur facilite grandement leurs recherches. Je pense qu'il s'agit d'un échange équivalent.

Maintenant, cela va être ma deuxième année ici. Mais je ne suis pas vraiment... Heureux. Je ne suis pas heureux de ma vie. Aucun de mes objectifs n'a de sens et j'ai constaté que ma vie commençais déjà à suivre un quotidien m'ennuyant profondément. Et je me suis remis en question, j'ai chercher à savoir ce qui n'allait pas. J'ai tout ce que je veux. Je n'ai pas une enfance particulièrement mouvementé. Mais plus j'y réfléchis, plus je me dis que mes objectifs sont vains, n'ont pas de sens. Une partie de moi me dit de tout abandonné, de "grandir" et de me faire des amis, de devenir "normal", mais l'autre lui rétorque que ce n'est pas la peine si c'est pour tout perdre plus tard. Ce questionnement n'est pas si gênant d'habitude, mais le quotidien ennuyant le rendrait presque insupportable... Alors il ne me reste plus qu'à prier. Pour que quelque chose, n'importe quoi, d'intéressant m'arrive.

Devant l'écran

Pseudo : Kaelestis
Âge : Un chiffre
Comment es-tu arrivé : Dieu m'a amené en ces terres saintes
Commentaire : ☆J'aime beaucoup ces étoiles☆
avatar
Sexe : Masculin
Emploi/Travail : /
MessageSujet: Re: ☆Insérez ici un titre fabuleux☆ Fiche de Shiori Jeu 31 Mai - 9:25
Pandora
Tu es validé!
Pense à passer Ici et avant de rp!

☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺☻☺

avatar
Sexe : Féminin
Genre : Neutre
Emploi/Travail : Directrice
Admin
http://hopeofpandora.forumactif.com
☆Insérez ici un titre fabuleux☆ Fiche de Shiori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Insérer une image fixe au montage
» Fiche de montage d'une hare ear montana
» Fiche de montage d'une montana
» Fiche de montage de l'araignée ailée
» Fiche de montage de la red tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope of Pandora :: Gestion des personnages :: Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: