Au fond de la boite, il ne restait plus que l’espoir...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|
MessageSujet: 1- Le contexte Mar 1 Mai - 17:20
Pandora
Contexte
Tout se déroule dans un monde aussi opposé au notre qu'il n'y ressemble. Ce monde à connu la fin d'une époque, la civilisation avait atteint un niveau similaire à la notre avant de disparaître dans une catastrophe similaire à celle de sa création. Les victimes furent nombreuses, 99,99% de la population civilisée disparut. Au fil du temps la nature repris ses droits, la loi du plus fort régnais et les animaux connu d'autre fois avait évolués pour donner des créatures monstrueuses et dangereuses.
Chaque espèces se réunirent dans des camps pour refaire naître une civilisation dans ce monde hostile. Mais une ce démarqua des autres par sa mixité des races la peuplant, sa grandeur et sa technologie semblable, voir supérieur, à autre fois.... Les rumeurs raconte qu'elle est apparu en une nuit... Elle fut baptisée "La grande ville"
Seul espoir pour la survie des peuples, l’académie de la grande ville: Hope of Pandora.

Il y a bien longtemps, bien après l'ouverture de la boite de Pandore, les humains dans leurs recherches incessante pour fuir la maladie et la vieillesse réalisèrent de nombreuses expériences de tout genre consistant à changer leurs structure, voir celle du monde.
C'est un éminent alchimiste de l’époque, du nom de Paracelse qui élaboras la théorie de la structure. Parallèlement au monde des humain, il existerait un "autre côté" où chaque chose aurait son équivalent sous forme d'équation... Paracelse pensait qu'en réécrivant la structure de cette terre il serait capable d'éradiquer les épidémies qui se propageaient et guiderait les humains sur la voie de la félicité! Il consacra toute son énergie à ses recherches, rassembla de nombreux collaborateurs et mit sur pied une expérience de grande ampleur, visant à changer le monde... Il ignorais cependant que cette tentative allait déclencher une terrible catastrophe, celle aujourd’hui connue sous le nom de "Babel".
Ce fut un chaos sans précédent... Impuissant, les Hommes implorèrent l'aide des dieux... mais personne n'est venue...

Suite à cette événement, les peuples du monde se mirent à ressentir un certain malaise... Certaines choses, certaines roches, certaines fleures et certaines... créatures... qui n’était pas autrefois, était apparut dans ce monde. Des hommes buveurs de sang, aux anomalies physique ou capable d'utiliser des capacité hors normes, des animaux humanoïde, des créatures indescriptibles...
Le monde civilisé avait un tout autre visage qu'il devait accepter... Mais l'homme n'aime pas le différent.

Racisme extrémiste, pauvreté des minorité, ségrégation envers les différents, ... camps de concentration... d'extermination... Les créatures nées de l'erreur des hommes durent payer comme si la faute était d'eux... Mais cela ne suffisait pas...

Le monde, au fil du temps, avait évolué. Surpopulation, inégalité des richesse, famine, maladies en tout genre, épidémies, surconsommation, racisme, guerres, débordement, religieux extrémistes, attentas, dictatures, catastrophe naturel, pollutions!

Le monde devais changer de visage... de structure...

Par le passé, cela avait causé bien des catastrophes mais ils ne savait pas, ils était incompétents, ils n'avait pas tout ce savoirs! … mais ils avait déjà cette stupidité de vouloir remplacer les dieux dont ils étaient éloigner...

Il suffisait de changer la structure du monde pour qu'il redevienne vivable comme autrefois... À croire que chaque civilisation est voué à se détruire en répétant les erreurs des précédentes...

Cette catastrophe fut nommé "Sablier". Le monde changeas de visage, mais il devint pas plus vivable... Climat dérégler, nature hostile, population décimé...

Mais le malheurs des uns fait le bonheurs des autres... Par le passé oublié, les dieux profitèrent de cette situation apocalyptique pour regagner leurs gloire passées.
Pour cela il fallait se servir de ce que conservais la boite de Pandore. Fragile et instable, l’espoir survivait dans la boite comme dans le cœur des mortels.

À la manière de Pandore, une jeune fille fut crée. Mais à la différence de la première femme, elle ne devais pas être affecté par le temps ou les émotions. Tout fut mit en place pour qu'elle puisse être vue comme semblable aux créature civilisé tout en les surpassant.
Plus de 100 ans suite à ce jour funeste, la création de celle qui devait représenter l’espoir des mortels atteint son terme, Pandora était née.

Son objectif était très claire: Réunir les mortels civilisé sous un même drapeau, une même éducation, un même espoir... Réunir les mortels sous les mêmes dieux.
Plus les créatures se rallieraient à Pandora et plus elle en serait puissante.

La grande ville fut crée avec l'académie, ce lieu de sécurité contre le monde hostile devint rapidement peuplé permettant à la "princesse de l'espoir", et directrice de l’académie, de gagner en puissance pour agrandir son territoire et rassembles toujours plus de monde dans cette ville à l'image de celles d'autre fois...
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Sexe : Féminin
Genre : Neutre
Emploi/Travail : Directrice
Admin
http://hopeofpandora.forumactif.com
MessageSujet: Re: 1- Le contexte Jeu 10 Mai - 4:03
Pandora
LE MYTHE DE PROMÉTHÉE et
LE MYTHE DE PANDORE
(J'ai recopier ces deux mythes de vidéos youtube Ici et . J'ai certes changer quelques élément et tournure de phrases mais libre à vous de privilégier les vidéos au texte.)


Dans l'Olympe, l’harmonie qui régnais vacillas. Zeus avais détrôné son père, Chronos, et c’était emparé du pouvoir. Prométhée, le titan, et son frère, Épiméthée , s’étaient rallié à Zeus qui devint ainsi le dieu suprême de l'Olympe.

Un jour, dans le but de réaliser un projets cher à son cœur, Zeus convoquas les deux frères et leur dit:

-"Je vous ordonne de créer la Vie sur Terre, hommes et animaux, et de leur octroyer les dons et qualités dont ils auront besoin pour vivre."

Et il ajoutas :

-"A toi, Prométhée, je te confie la charge de donner le souffle de la vie à chaque être, et à toi, Epiméthée, de les armer pour se défendre."

Épiméthée demandas à son frère de le laisser seul créer les êtres vivants et Prométhée acceptas. Impulsif, le titan commenças par les animaux. Sans y réfléchir, il répartit aussitôt tous les dons : la force, la rapidité, le courage et la ruse, les plumes et poils pour se protéger du froid. Puis, quand vint enfin le tour des hommes, il ne restais plus rien…
Épiméthée, dont le nom signifie "qui réfléchit trop tard", se trouvas démuni. Ne sachant pas comment réparer son erreur, il appelas son frère à l’aide. Prométhée vit les animaux, féroces, puis les hommes, nus, sans armes, sans aucune protections.
Il compris qu’ils n’auraient alors aucune chance de survivre dans ce monde sauvage.

Plus sage et avisé que son frère, Prométhée "le prévoyant" réfléchit et dit:

-"Nous allons mettre les hommes debout, à l'image des dieux, et surtout nous allons leurs donner ce qui les rendras supérieures aux animaux: la connaissance. Je leurs transmettrais mon savoir reçu d’Athéna, déesse de la sagesse."

Avec de l'eau et de la terre, Prométhée façonnas le corps des hommes. Athéna lui avais enseigné la métallurgie, les arts et techniques agricoles. Prométhée transmit ses connaissances aux hommes.
Il ne restas plus que le feu, nécessaire pour sauver l'humanité, avec le quelle les hommes pourrait fabriquer des outils, construire un habitat, chasser, élever des animaux, se vêtir, se réchauffer. Avec le feu, les hommes pourrait soumettre la nature hostile et survivrent...

Mais le feu n'existait alors qu'en un seul lieux: l'Olympe.
Grace à Athéna, Prométhée pue entrer secrètement et dérober un tison du feu sacré qu'il dissimulas dans une tige de roseau pour ensuite l'offrir aux hommes.
En apprenant cela, Zeus entra dans une colère noire. Il eut une idée, aussi belle que funeste : créer une Femme, à la beauté aussi éblouissante que celle des déesses. Ce serait la première Femme. Et, par elle, le malheur arriverait.

Les dieux se mirent au travail.
En mélangeant l'argile à l'eau, Héphaïstos composas un corps parfait, un visage d'une beauté extraordinaire. Il lui donnas la force ainsi que la voix. Athéna fut chargé de lui apprendre les travaux des femmes et notamment l'art du tissage. Elle l'habillas d'une magnifique parure. Les divines grâces la couronnèrent de fleures et lui attachèrent des colliers d'or. Aphrodite, la déesse de l'amour, rependit sur sa tête la grâce enchanteresse. Enfin apollon lui offrit le don de la musique.

Mais Zeus avait une exigence: que cette femme ne soit pas parfaite. Humaine elle aurait des qualités mais aussi des défauts. Hermès lui apprit alors le mensonge, les discourt séduisants, et la perfidie. Il lui donnas aussi la curiosité. Héra lui donnas la jalousie puis tout les habitants de l'Olympe vinrent lui offrir chacun un présent qui la rendrait fatal aux hommes.

La terrible vengeance prenais vie. Pour finir lui donnas une boite mystérieuse qui contenais tout les maux de l'humanité: La vieillesse, la maladie, la guerre, la famine, la misère, la folie, le vils, la tromperie, la passion, l’orgueil mais aussi l’espérance.
Jusque ici ces mots n'existait pas. Les hommes, grâce au feu sacré, pouvaient chasser, manger à leurs faim et se réchauffer. Ils menaient une existence simple et sereine.
Lorsque Zeus vis sa création pour la première fois il s’exclama:

-"Tu es la première femme mortel crée! Je t’appellerais Pandore, celle qui est le don de tout les dieux. Voici une boîte. Prend la avec toi et ne t'en sépare pas. Mais surtout tu ne dois jamais l'ouvrir!"

Pandore hochas la tête, elle avais compris.

Prudent, Prométhée avais fait promettre à son frère de refuser tout les cadeaux venant de Zeus. Mais quand Épiméthée vit Pandore et qu’Hermès lui offrit la main de la belle, il oublias sa promesses et acceptas immédiatement.
Épiméthée épousa Pandore. Leurs bonheurs récent était éclatant, ils rayonnaient de jeunesses et de beautés. La vie s’écoulait alors dans une paisible douceur, sans heures. Le banquet succédais aux danses, le mal n'existait pas.
Souvent Pandore observais sa boite en se demandant ce qu'elle pouvais bien contenir. Elle se souvenais de ce que Zeus lui avait ordonné: ne jamais l'ouvrir sous aucun prétexte.
Mais tout les matins, elle se réveillais et le seul objets de son attention était la boîte. Tout les soirs, elle se couchais et le dernière chose qu'elle voyais était la boite et ses mystérieux secrets.
Le dieu Hermès lui avait donné la curiosité et il devenais de plus en plus difficile pour la jeune femme d'y résister.

Un jour où Épiméthée s’était absenté, Pandore cédas à la curiosité ouvrit la boite. À peine entrouverte, touts les maux de l'humanité sen échappèrent aussitôt et s’abattirent sur les hommes.
La vengeance de Zeus éclatas. Pandore, seule et désolée se lamentais. Mais à y regarder de plus prés, elle vit que tout au fond de la boîte, il restait l’espérance. Fragile, l'espérance n'avais pas eu le temps de s'échapper.
Zeus ordonnas à sa créature de refermer aussitôt la boite. L'espérance resterait donc à jamais enfermé dans la boite de Pandore comme peut-être en chacun des cœurs humains, ultime remède à leurs maux.

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini
avatar
Sexe : Féminin
Genre : Neutre
Emploi/Travail : Directrice
Admin
http://hopeofpandora.forumactif.com
1- Le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelle serait la prise de vos rêves et dans quel contexte ?
» Il est libre Max
» + LE CONTEXTE.
» LE CONTEXTE DU FORUM.
» CARPE DIEM ▬ contexte + nos valeurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hope of Pandora :: RÈGLEMENT ET INFOS :: INFOS-
Sauter vers: